Des méthodes barbares d’un autre âge.

Juin 19, 2012 by

Un puisotin mutilé !
_
_
_
_

Ce matin-là, il y a un peu plus d’une semaine, Monsieur Berlioz, petit habitant à quatre pattes de la rue de Puiseaux, est parti, comme à son habitude, faire une promenade dans la campagne aux alentours de sa maison. Il ne va jamais très loin, ces jours-ci, préférant dire un petit bonjour à ses voisins plutôt que de partir des heures à sillonner tous les chemins des autres hameaux du village. Ici, il est connu et apprécié et il s’y sent bien. C’est sûrement pour cela qu’il ne s’attendait pas à ce qui lui est arrivé ce jour-là.
_ Il n’a pas pu nous expliquer comment cela s’est passé – au moment ou j’écris, il se remet difficilement de l’amputation d’une patte ! – et nous ne savons pas, non plus, où notre pauvre ami a eu cet accident presque fatal, mais nous en connaissons la cause. Les lésions profondes trouvées dans sa chair venaient, sans aucun doute possible, certifié par le vétérinaire, des dents d’un piège à mâchoires.
_ Il est difficile de dire combien de temps Monsieur Berlioz a pu rester prisonnier de ce piège, mais comme le chemin du retour a dû lui être douloureux et pénible ! Ensanglanté, effrayé, sa chair déjà infectée, il a tout de même réussi à se traîner jusque chez ses voisins, M. et Mme K, qui ont alerté sa famille. Celle-ci a déposé plainte à la gendarmerie d’Ervy Le Châtel et s’est mis immédiatement à chercher qui aurait pu utiliser un ustensile aussi barbare dans notre village.
_ Certes, il y a pièges et poseurs de pièges à Eaux-Puiseaux depuis des décennies, mais seules les personnes avec une autorisation préfectorale détiennent la permission de piéger les nuisibles et ceci avec des cages ou des pièges à collier qui ne tuent ni ne torturent les animaux.

La rédaction du P’tit Puisotin et ses administrateurs souhaitent un bon rétablissement à Monsieur Berlioz, le beau chat noir appartenant à la famille Mathiron, rue de Puiseaux, et demandent à la personne qui pose des pièges dangereux pour nos chats, chiens et enfants (Imaginez le scénario !) de les enlever immédiatement avant qu’un autre Puisotin, à quatre ou deux pattes, ne se blesse. Aux propriétaires de chiens : par précaution, gardez vos chiens en laisse !

Related Posts

Tags

Share This

468 ad